Les Cordes Vocales

Lorsque qu’on parle où l’on chante les cordes vocales sont des petits muscles couverts par deux couches de membrane de mucus qui ont la tâche raffinée, unique et délicate de se vibrer. Les cordes vocales sont parfois appelées les plis vocaux ou la glotte. La glotte se réfère en fait à l’ouverture entre les cordes vocales et les cordes elles-mêmes, mais on entend souvent les gens qui utilisent ce terme uniquement pour les cordes vocales aussi. Le terme technique pour la vibration des cordes vocales est la phonation (voir La Phonation). Les cordes vocales fournissent les vibrations et, on pourrait dire, elles sont le noyau de votre son tandis que les cavités vides de votre corps fournissent l’espace pour ces vibrations à résonner (voir La Résonance).

Suspendues entre trois cartilages différents, les cordes vocales sont de couleur blanchâtre due à très peu de circulation du sang. Les variations de notes sont faites par un épaississement des cordes pour les notes graves et un amincissement des cordes pour les notes plus élevées. Ces ajustements sont faits automatiquement; si vous pensez à une note, les muscles du larynx se déplacent pour produire cette note. Dans les phases initiales de l’étude de la voix, vous n’avez pas de contrôle direct sur ces ajustements, mais vous pouvez prendre conscience de la façon dont les changements se sentir des notes basses aux plus élevées dans votre gamme. Avec le temps, vous apprendrez à anticiper ces ajustements, en particulier dans la gamme supérieure, et vous pouvez aider l’amincissement des cordes à fin de perfectionner vos notes aiguës.

Les cordes vocales, 2 en nombre, sont situées dans la gorge à la base de l’épiglotte juste en dessous de la partie saillante de votre larynx, souvent appelée la pomme d’Adam (voir le Larynx). Elles sont attachées ou réunies à l’avant et séparées à l’arrière, ce qui rend une formation en V lorsqu’elles sont ouvertes. Ouvertes ou fermées, les cordes vocales sont trouvées sur le plan horizontal. Cela peut sembler trop évidente pour le citer, mais de nombreux chanteurs recherchent des notes élevées en regardent vers le haut et les notes graves en regardant ver le bas, qui sacrifie la qualité du son. Toutes les notes sont produites horizontalement, pas verticalement, ils n’y ont pas besoin donc de regarder autour d’eux (voir Les Notes Aiguës).

À l’arrière, le mouvement des cordes vocales est régi par les cartilages aryténoïdes, leur permettant d’ouvrir et de fermer et d’allonger et de raccourcir. Quand vous respirez, elles sont ouvertes; lorsque vous toussez, elles se ferment puis s’ouvrent tout à coup. Une fois que vous avez un sentiment pour ces muscles et qu’est-ce qu’ils font, vous pouvez les aider à faire leur travail. À faire ce là est une maîtrise de technique de très haut niveau que nous avons l’habitude ne trouve que dans du bon chant classique. Il en résulte d’une qualité sonore pure ou ce que certains appellent « une phonation mince ». Cette assistance nécessite la découverte des muscles aryténoïdiens et à développer un contrôle direct sur eux pour atteindre un ton plus pur au long de votre gamme et le plein contrôle sur les notes aiguës douces. Vous avez déjà un certain contrôle sur ces muscles au niveau subconscient. Une formation vocale met ce contrôle sous surveillance et vous conduit à un niveau supérieur dans le but d’améliorer le noyau de votre son et retirez tout l’air dans le ton.

Pour plus d’informations ou pour réserver un cours particulier, rendez-vous sur la page contact.

  • Beth's First Laryngoscopy - Vocal Cords in Action