Les Ponts (Changements de registre) 

Les ponts sont tout simplement des changements de registre qui se produisent naturellement dans les voix masculines et féminines. Les ponts sont un autre concept largement incompris sur lequel on insiste parfois trop sur certains sites Web, en particulier par certains défenseurs du « Speech Level Singing » (SLS). J’ai lu et entendu parler d’idées assez étranges sur le nombre de ponts qui existe chez les hommes et chez les femmes. Je doute fortement que ces idées fausses viennent de l’auteur du SLS, car c’est un professeur d’une très grande compétence, même si nombre de ses anciens élèves, formés à la méthode SLS, sont parfois assez confus à ce sujet.

Les hommes ont deux registres, en pratique, et donc un pont ou un changement de registre (entre leur voix poitrine et « falsetto »). Les femmes ont trois registres et donc deux ponts ou deux changements de registre (un entre leur voix poitrine et leur voix milieu, et l’autre entre leur voix milieu et leur voix de tête). Traverser les ponts n’est jamais un problème une fois que vous vous êtes habitué à l’alignement des résonances, la phonation et l’ancrage de la voix.

Les problèmes au niveau des ponts peuvent être causés par de nombreuses sources :

  • un excès de pression dans la phonation
  • et/ou l’incapacité du larynx à s’adapter à chaque note
  • et/ou un manque de l’alignement (des résonances)
  • et/ou un manque d’ancrage

Bien maitriser les changements de registre nécessite un équilibre de ces quatre éléments ainsi qu’une bonne technique. Le problème majeur dans le secteur des ponts est un manque de finesse (trop de poids) dans la phonation. Une fois que vous maîtrisez une phonation fine, les ponts ne constituent alors plus une zone problématique et si un problème survient vous savez comment y remédier.

Je n’aurais jamais pu construire seule une technique basée sur la négociation des ponts comme c’est le cas des adhérant du SLS. Monter et descendre à travers les gammes sans glitche ou défaillance notable est très bien – mais, cela n’indique pas vraiment votre maîtrise de la technique de la phonation, de l’alignement, du larynx libre et de l’ancrage de la voix à travers vos registres. J’ai entendu beaucoup d’étudiants du SLS pousser leur voix et produire un son qui n’est pas toujours ancré. Tant qu’il n’y a pas de glitche ou de défaillance notable, ils semblent être très heureux du résultat – qui, à mon oreille n’est pas toujours équilibré ou libre.

Pour plus d’informations ou pour réserver un cours particulier, rendez-vous sur la page contact.